Eh Thomas, c'est gentil chez toi....




Connectez vous....
ça prend 2 secondes et ça nous fait tellement plaisir.



Eh Thomas, c'est gentil chez toi....

Tout , ou presque tout, sur Thomas Fersen.
 
PortailAccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com  Image hébergée par servimg.com   Image hébergée par servimg.com

Partagez | 
 

 Bio (imaginaire) de Fersen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
docteur hervé
Super Administrateur
Super Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3034
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Bio (imaginaire) de Fersen   Mar 21 Juin 2005 - 13:21

Allez y, que vous inspire sa vie cachée

_________________
Ca fait trop longtemps que ça dure, je m'allonge un peu
Sur le tapis de verdure et je ferme les yeux
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/incognitorv
Mélaine
Papillon
Papillon
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Mer 22 Juin 2005 - 16:28

Bertrand Girard , plombier est un jeune adolescent apprentis il vient tout droit d' un autre pays , il vit seul , dans un bordel total , il est parresseux , et téte en l'air . Un jour pas d'bol pour un plombier , fuite d'eau dans l'appart . Evidement monsieur parresseux comme il l'est jugea que cela pouvait attendre demain pour réparer le probléme alors il se coucha , et au reveil quelle bonheur de commencer une journée dans une humidité intégrale il a rien de mieux pour mettre de mauvaise humeur et ce fut le cas ! Il fallait faire quelque chose alors aprés avoir trouvé la source du probléme , il dégagea la problématique : D'ou vient cette fuite ? Aprés quelques minutes de réfléxions il répara la fuite sans probléme , il faut dire que notre Bertrand est un plombier assez reconnu ... enfin bref et là c'est le drame panne de courant , vraiment pas de chance alors comme il était lancé , il allait au compteur munis de sa boite a outils ouvris la boite commenca a bidouiller la machine et là BOUM Ce fut l 'ELECTOCUTION !
Quelle idée de toucher l'electricité avec les mains mouillées !!! Evidement les secours arrivérent, l'emmenérent , et conclurent : il y avait un probléme de mémoire , il ne savait plus son prénom , son age,sa profession , etc
Pour trouver ses papiers d'identités, quelqu'un fut envoyé pour les trouver chez lui mais avec le bazar qu'il y avait se fut impossible !!Les voisins ne le connaissaient pas , aucun de ses proches ne se sont manifestés !
Aprés des mois et des mois de rééducation il décida de s'enfuit .... ce qu'il fut , pas préssé de retrouver son identité ,il s'arreta au bar du coin ou se donnait un karaoké , il participa et trouva qu'il chantait plutot voir mémé trés bien alors il se dit que peut étre quevsa profession était chanteur . alors il joua le jeu et s'inventa une carriére imaginaire la conta a des hommes du bar et ces derniérs lui demandérent comment il s'appelait car pour un homme connu , ils ne le connaissait pas . Il y eut un temps puis il regarda dehors et là juste en face se tenait l'agence de voyage "THOMAS COOK "Alors il répondit Thomas !!! Oui mais Thomas comment ? thomassss Il regarda en l'air il y avait des fers cheval il tourna la téte et il y avait la scéne alors il répondit au hasard FERSEN !!!! OUI C'EST CA THOMAS FERSEN !!!!!!
Depuis nous connaissont notre Thomas et on peut dire qu'il est totalement dijoncté depuis cette électrocution ! lol!


FIN


voila .
Revenir en haut Aller en bas
celine38
Bucéphale
Bucéphale
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Mer 29 Juin 2005 - 16:42

une histoire qui aurait pu être la sienne..

Thomas, deçu que ses premières tentatives dans la chanson ne marchaient pas,
decida d'acceptait ce boulot de serveur au café d'en bas.
déprimé de ce qui s'y passait
il decida de les relaté
c'est dans un cahier
que ces histoires seraient recensées
un jour maman y lisa
et lui dit ma foi pourquoi tu ne les chantes pas
Thomas lui repondis que ce n'était pas bien son genre les histoires vrais
C'est en allant au zoo de Vincennes, devant une volière
que Thomas vit la lumière
Il compris alors que les animaux seraient bien moins tristes que les bof

:cat:
Revenir en haut Aller en bas
http://cc38.skyblog.com/
Françoise
Bannie
Bannie


Féminin Nombre de messages : 6994
Date d'inscription : 08/09/2004

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Jeu 14 Juil 2005 - 14:19

BOnjour tout le monde....me revoilà........EN fait, il rêvait d'être danseur de flamenco, mais comme il s'est rendu compte que ça ne marchait pas trop, il a décidé chanteur........ ou alors pile ou face. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://francoise.babaorum.info/portal.php
pas glop
Coupe au bol
avatar

Féminin Nombre de messages : 1982
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Jeu 13 Oct 2005 - 0:49

Passsons sur le tout début, après une enfance, une adolescence, vint l'âge adulte, le travail payé, le tête à tête avec lui, etc.
Un matin.
Le lit comme un champs de bataille.
À 6h50 le réveil qui sonne la trève avec une énergie proche de la crise de démence.
Un coup bien placé le stoppe.
Pendant cinq minutes, François Gontard se donne le temps, avant de s'évacuer sur un brancard. Des idées, telles des avions de la seconde guerre mondiale, lancés dans une bataille aérienne virevoltante, circulent dans ses pensées. Certaines se scratchent en plein vol, d'autres prennent feu, se posent in-extremis, et très peu tracent leur route et se rejoignent avec grâce et brio.
Il "bondit" enfin, jette un oeil confiant au réveil qui devrait marquer 6h55.
FG fait un lacher de gros mots : il est 9h20.
Que s'est-il passé ? Quelqu'un a tranché un petit bout de temps dans sa vie ?
La journée se trouva ainsi libérée. François Gontard dut la remplir par de la fantaisie, du rêve, des visions, et la journée fut comme les 5 mn du réveil, étirable.
Quand il s'aperçut que cette journée n'était qu'un dimanche, il sut qu'il n'y avait qu'une chose à faire ; changer de nom, écrire des chansons et devenir à jamais Thomas Fersen.


Dernière édition par le Ven 24 Mar 2006 - 11:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Soizic
Hyacynthe
Hyacynthe
avatar

Nombre de messages : 649
Date d'inscription : 12/11/2004

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Jeu 13 Oct 2005 - 8:37

BIOGRAPHIE de son enfance :

Thomas Fersen, de son vrai nom François Gontard, est né à Paris le 4 janvier 1963. Il commence à jouer du piano playschool à l'adolescence, puis s'oriente vers la musique punk pendant quelques temps en fondant un petit groupe a la creche ,ou il resta jusqu'a sa majorité. Il achève ses études en obtenant un diplôme "du mec le plus mal habillé" a l'age de 3 ans. En 1986, il s'exile quelques temps dans un tipi indien, c'est durant ce long voyage qu'il commence à écrire ses premiers mots ,comme "maman","tapis" "matelas" a l'aide de la plume du grand chef appelé "Vol dans le prés vert". De retour en france, et décidé à vivre de ses gribouillis, il se produit dans des boums,tout les mercredi de 14 hoo a 18h 00,avec sa bande de pote surnommé 'les puceaux sauvage". En 1988 à lieu le déclic, il enregistre sa premiere cassette avec son magnetophone "Ton Héros c'est moi", puis un second en 90, "Le Peuple De L'école". Ces premiers essais ne rencontrent pas le succès mais Thomas est un corriace et mange plein de YOP pour ce forger un corps de reve. Il y parvient et en 1993, les filles accueillent positivement la sortie de son premier album "Le Bal a papa". Thomas, aux multiples facettes, extraterrestre, cancre et branleur, arrive à se faire sa place au college . Chaque sortie de classe est pour lui l'occasion de fumer une cigarette,en douce, au cours de tournée qui le mènent aux quatre coins de la rue (chez Ludo,chez Mimouze,Au PMU,Et au vespasienne). Peu médiatisé sur france 5 "debout les zouzous" , mais pourtant turbulant, Thomas Fersen est un élément pertubateur du patrimoine musicale de lorie....
Revenir en haut Aller en bas
pas glop
Coupe au bol
avatar

Féminin Nombre de messages : 1982
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Mar 1 Nov 2005 - 1:54

Toute l'histoire commença un soir. A bord d'un navire, petit voilier qui se trouvait à quai, un petit navire quoi. Les lois de l'hospitalité avait obligé François Gontard à consommer avec quelques autres petits navigateurs, un breuvage à base de C2H5OH, destiné à donner le mal de mer dans le port, bien qu'il ne contienne que des bonnes choses: du C, du H et du O.
Un peu désinhibé, il accosta poliment la jeune fille assise à coté de lui pour lui demander un baiser. Celle-ci, un peu estomaquée, lui claqua un bisou sur chaque joue, afin de l'estomaquer lui-même un peu en retour. "Mais pas comme ça" bredouilla-t-il, un peu trop à retardement car elle était déjà sortie. Il la retrouva dans le cockpit, obnubilé par cette affaire de baiser pas conforme. Sa demande fut à nouveau repoussée par un faux prétexe : "Ma bouche a un goût de vomi pour l'instant et ça m'embête pour toi". "Mais c'est pas grave" lacha-t-il, inconscient du danger, en s'asseyant les yeux tourné vers les étoiles. Cette formule magique, rares étaient ceux qui la prononçaient, avait un effet. La jeune fille vint plaquer ses lèvres sur les siennes, alors qu'il était en fin d'expiration, lui donna un baiser appliqué pendant lequel il fut tellement passif qu'il oublia de respirer par le nez. Ce manque d'air brouilla ses facultés. Quand il ouvrit les yeux elle avait disparu mais lui était apparu : telle la grenouille en prince, le François Gontard s'était transformé en un Thomas Fersen, travaillé du chapeau, avec des chemises, les pieds un peu en canard, un costume rayé et faisant le cheval qui galope sur scène.
Revenir en haut Aller en bas
flot
la foule est mon berceau
la foule est mon berceau
avatar

Féminin Nombre de messages : 2930
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Mar 1 Nov 2005 - 16:19

François est un jeune homme heureux...sensible, romantique et imaginatif, il profite de chaque instant : un simple rayon de soleil l'enchante, une brise dans ses cheveux trop longs (rendez-vous chez le coiffeur pris pour le 15) le transporte dans le monde merveilleux du bonheur. Plutôt bohème, François voit rarement ses parents, habitant au fin fond du périgord, dans un petit village comme des centaines d'autres où l'épicerie subsiste grâce aux doyens de la commune qui passent prendre leurs fruits et légumes à la sortie de la messe. (l'épicerie étant ouverte le mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche matin) Son enfance fût tranquille dans la petite école publique donnant sur le square dans lequel il aimait avec quelques camarades sucer des bonbons au citron en médisant sur jacques, le fayot de la classe. Ces petits moments simples et tellement fantastiques ressurgissent parfois dans son esprit lorsque que la nostalgie l'envahit et la morosité le saisit. Cependant cela est assez rare.
Reprenons donc notre récit au présent pour poursuivre la vie de fançois. Sans situation fixe, il enchaine les petits boulots : vendeur de chaussures au lieu dit "le chat botté", domestique de quelques pesonnages aux diffrentes facettes (on suppute qu'un de ses employeurs fût un dangereux tueur en série), et pendant quelques temps croquemort dans un petit cimetière des Deux-Sèvres. Toujours pasionné, jamais lassé, il apprécie plus que tout trouver des mots incongrues pour les placer dans son vocabulaire courants. Ses conquêtes amoureuses ne sont jamais à la hauteur de ses espérances et il finit toujours par partir après s'être énervé au sujet de quelques désagrements de la race humaine ( mauvaise halaine, ventre quigargouille...). Il multiplie donc les relations à courts termes sans jamais se décourager de la rencontrer, elle, qu'il croit toujours trouver dans chacune de ses expériences infructueuses. François ne le sait pas mais il est en fait prédestiné à un être masculin, qui l'accompagnera presque partout, dans tous ses déplacements : son crayon de papier. Bref, François au fil du temps, quand il s'ennuie écrit, écrit n'importe quoi, tout ce qui lui passe par la tête...il aime le contact du papier où la mine du crayon a formé les lettres sur du papier fin qui conserve la forme insolite de ses écritures. Le jeudi 23, il découvre dans une petite brocante un piano usé mais en état de marche. Le vendeur le lui cède pour une bonne somme. François heureux de son acquisition l'essaye rapidement...ayant déjà quelques bases apprises dans sa jeunesse (malgré les fastidieux cours de solfège,il a cependant fait 3 années complètes de piano). Au fur et à mesure du temps, ses textes coïncident avec ses morceaux musicaux...françois compose, écrit, joue le plus possible lors de son temps libre. Il en vient même à arrondir ses fins de mois dans les bars où il rencontre un franc succès. François se crée différents personnages dans ses chansons...il aime se réinventer une personnalité....François épate tous ses auditeurs, dont un, Vincent Frèrebeau qui l'invite à faire parti de sa maison de disques indépendantes des grands labels : tôt ou tard. François hésite puis accepte....François n'est plus, Thomas nait. Thomas Fersen choisit-il pour nom, sans aucune raison évidente si ce n'est qu'il découvre dans un conte ancien le nom de Thomas Nesfer, personnage sombre et mesquin qui ne respecte rien (voir site internet http://www.ludonautes.com/nexus/matos/jdr/chafalk/persos/elea.html , Relations avec les autres). Ainsi, il échange les syllabes, les lettres, les voyelles qui donnent au final Fersen.
Aujourd'hui François, ou Thomas, comme vous voulez, poursuit sa vie paisiblement, enchainant disques, concerts, interviews au grés de ses envies....
Carpe Diem....


Dernière édition par le Mar 1 Nov 2005 - 16:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/flot
EyesOnly
Coupe au bol
avatar

Masculin Nombre de messages : 1977
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Mar 14 Fév 2006 - 20:53

Fersen est né il y a 35 ans d'un traumatisme : l'enfant qu'on va prénommer Thomas est attaqué par un ours au cours d'un balade en forêt alors qu'il avait échappé à la vigilence de ses parents. Dieu merci, en courant, il perd son slip sur lequel l'ours trébuche.
Sain et sauf mais traumatisé, l'enfant Thomas voue une véritable haine pour les animaux ! Il décide de préparer sa vengence. Les années passent et le gros Thomas tire la quinte essence de sa haine en racontant des histoires dans lesquelles il peut se venger. Mais très vite il veut donner une place faible à ces bestioles dans sa vie. Il brûle ses chansons et recommence tout, finalement, les animaux ne seront qu'un prétexte pour parler des homme. Le temps passe inexorablement, raz le bol d'être catalogué chanteur pour animaux, et puis la haine s'estompe... alors les animaux sont plus affectueux, et plus absents aussi...

_________________
On a beau être aveugle au fond d’une grotte et mort ou quoi on sent le jour se lever chaque matin, toutes les 25 heures.
Revenir en haut Aller en bas
modul
Chauve-souris
Chauve-souris
avatar

Féminin Nombre de messages : 607
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Jeu 16 Fév 2006 - 0:32

Thomas Fersen naît il y a 43 ans à Saint-Jean-Du-Doigt.
Son enfance n'est pas malheureuse. Simplement jonchée de petits traumatismes pas vraiment agréables : dans la cour de l'école on l'appelle "pot de colle", dans la cour du bahut on l'appelle "la glue"... Alors quand il a le cafard ou le bourdon, il prend son vélo par les cornes et va donner quelques tours de roue...
Les filles ne l'apprécient guère, elles préfèresnt les boxeurs ou les déménageurs... Il se contente de tenir la chandelle...
Au service militaire, il ne se sent pas non plus à sa place... Pour lui, c'est un an à tourner en rond dans le carré des saisons...
Revenu chez ses parents, pour les besoins de la cause, il fait sa valise : la ville attend le petit rat des champs...
Là, il enchaîne les petits boulots : vendeur de roses à la sauvette, joueur de clarinette... Et tombe dans la rue... La nuit sous les ponts, il gèle jusqu'au trognon, et se réfugie dans le métro ( l'hiver le froid l'est moins, dans les transports en commun ).
Côté coeur, ce n'est pas florissant : il est comme une jeune fille bretonne, il brode en attendant l'amour... Il rêve d'Elisabeth, Louise, Irène... Certains prénoms sont si beaux...
Mais cette fois il y a du nouveau : un de ces soirs d'été qui durent l'éternité, en buvant de l'eau fraîche à la fontaine, il rencontre la femme de sa vie ( elle avait soif, elle ausi ). Elle lui dit "allons nous coucher"... Ils rient comme des baleines, ils pleurent comme des madeleines... Si ce n'est pas l'amour, ce sont les alentours...
Mais sa situation financière ne s'est pas améliorée pour autant... Pour sauver la finance et redorer le blason, il trouve une place au piano dans un bar... Le "Miami Palace", tout près de la gare...
Thomas Fersen est enfin heureux... Tout est rose, c'est grandiose... Il en a le tournis... Il pète un câble et s'explose dans une apothéose de cymbales et timbales...

Hypolyte Dugenou, jeune résident de Saint-Jean-Du-Doigt, se réveille alors... Tout cela n'était qu'un rêve...
Il prend conscience qu'il faut prendre sa vie en main.
Il va s'inventer une nouvelle vie, et décide de changer de nom : à partir d'aujourd'hui il s'appellera Thomas Fersen...
Revenir en haut Aller en bas
la cigale
Lion
Lion
avatar

Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Jeu 16 Fév 2006 - 21:29

Bon, alors les titres des chansons de Thomas utilisées par Modul dans sa bio ....

St jean du doigt :thumright:
dugenou Shocked
la chapelle de la joie Embarassed
la chandelle I don't want that
marie des guerites salut
né dans une rose :pig:
le bal des oisaux :albino:
je t'attendais bounce
pomme pomme pomme Mr. Green
dans les transports en commun salut
Elisabeth :dwarf:
Louise drunken
Irène Rolling Eyes
Juillet Cool
Allons nous coucher bounce
La chauve souris :cat:
bucéphale :alien:
le tournis :shaking2:

... en ai-je oublié ??? Confused: Confused:
Revenir en haut Aller en bas
modul
Chauve-souris
Chauve-souris
avatar

Féminin Nombre de messages : 607
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Jeu 16 Fév 2006 - 23:55

il ne t'en manque qu'une seule !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ladybug
Pégase
Pégase
avatar

Féminin Nombre de messages : 3605
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Ven 17 Fév 2006 - 0:58

qu'est ce qu'on est bete quand on est amoureux !!!!! Very Happy
mince fallait pas le dire ? sorry ...... Confused
Revenir en haut Aller en bas
la cigale
Lion
Lion
avatar

Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Ven 17 Fév 2006 - 10:08

Très juste Ladybug !

("et tombe dans la rue") ..
Revenir en haut Aller en bas
modul
Chauve-souris
Chauve-souris
avatar

Féminin Nombre de messages : 607
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Ven 17 Fév 2006 - 17:34

OUIIIIIII................. BRAVOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!!!!!

vous avez gagné................. le privilège de m'entendre chanter "que l'on est bête..."

affraid

Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Fouinette
Louise
Louise
avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   Ven 17 Fév 2006 - 22:02

:rambo: C'est moche, elles pensaient concourir pour un bisou (baveux) de Thomas ... :colors:
:thumright: Félicitations Modul pour cette joile bio, c'est toi qui mérite le baiser
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bio (imaginaire) de Fersen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bio (imaginaire) de Fersen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De l'imaginaire de la ville.
» Rameau : une symphonie imaginaire
» FANFARES POUR UN ROYAUME IMAGINAIRE - Sylvain Marchal
» Thomas Fersen @ cargo
» thomas fersen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eh Thomas, c'est gentil chez toi.... :: Thomas Fersen :: Autour de Thomas FERSEN-
Sauter vers: